Comment commencer votre programme de conditionnement physique

Comment commencer votre programme de conditionnement physique-ma-sante

Vous avez pris la première étape importante sur la voie de la condition physique par la recherche d’informations. La prochaine étape consiste à décider que vous allez être en bonne forme physique. Cet article est conçu pour vous aider à atteindre cette décision et votre objectif.

La décision de procéder à un programme de conditionnement physique ne peut être prise à la légère. Il exige un engagement à vie de temps et d’effort. Les exercices doit devenir une de ces choses quotidiennes, comme le bain et le brossage des dents.

Si vous n’êtes pas convaincus des avantages du conditionnement physique et les risques d’inaptitude, vous ne réussirez pas.

La patience est essentielle. J’ai essayé pas de faire trop vite et n’arrêtez pas avant d’avoir l’occasion de découvrir les fruits de la meilleure condition physique.

Dans notre site, vous trouverez les informations de base dont vous avez besoin pour commencer et maintenir un programme de conditionnement physique personnel. Ces lignes directrices sont destinées à la moyenne des adultes en bonne santé. Il vous indique quels sont vos objectifs devraient être et à quelle fréquence, combien de temps et à quel point vous devez exercer pour les atteindre. Il comprend également des informations qui feront de vos séances d’entraînement plus facile, plus sûr et plus satisfaisant. Le reste est à vous.

Le suivi médical de votre santé

Si vous avez moins de 35 ans et en bonne santé, vous n’avez pas besoin de voir un médecin avant de commencer un programme d’exercice. Mais si vous avez plus de 35 ans et avoir été inactif pendant plusieurs années, vous devriez consulter votre médecin, qui peut ou ne peut pas recommander un test d’exercice progressif. D’autres conditions qui indiquent un besoin pour les formalités médicales sont:

  • Une pression artérielle élevée.
  • Troubles cardiaques.
  • Antécédents familiaux ou de décès précoce crise cardiaque.
  • Étourdissements fréquents.
  • Essoufflement après un effort simple.
  • L’arthrite ou d’autres problèmes osseux.
  • D’autres maladies connues ou présumées.

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.