Vaincre La Predisposition Au Cancer Par L’homeopathie Classique

stress et cancerAuteur: Adiel Caspi

Des homéopathes aussi connus que Rajan Sankaran, le Dr. Brodi, et Peter Drew en Australie, ont longuement observé les effets de cette maladie. Ils ont montré qu’il ne sert à rien de supprimer les effets du cancer avec les moyens médicaux les plus modernes si on ne traite pas aussi la disposition mentale qui est la base et le ferment de cette maladie.

Le type caractériel du patient est assez particulier et a été décrit par les trois. Le Dr.Brodi a observé des milliers de cas pendant les 30 dernières années. Parmi les traits les plus observés chez ces personnes, il a relevé d’abord chez ceux-ci un sens exagéré du devoir, et une propension à prendre sur eux beaucoup trop d’obligations. Ils ont un profond désir de plaire, et surtout de ne pas déplaire. Il leur est trés diffile de dire non. Incapables de gérer un stress, ils ont les plus grandes difficultés à exprimer leurs émotions.

Rajan Sankaran confirme ces observations et dit que, en fait, ces individus doivent mener une lutte surhumaine pour survivre dans un monde devenant de plus en plus dur, oppressant et compétitif. Cette lutte peut finalement confiner au désespoir. Selon lui, c’est comme si le moteur de ce « miasme’ du cancer était le besoin de maintenir l’ordre au milieu du chaos. Ces patients ont un besoin excessif d’ordre et de rangement. On trouve souvent, au départ, une histoire d’exigences beaucoup trop grandes de la part des parents dans le passé, et, en contrepartie, un degré élevé, mais forcé, de perfection, qui pousse a étirer les capacités jusqu’à leurs limites. La tension ne connait ni repos ni vacance.

Bien que la personne veuille ‘compenser’ cette inclination obsessive par certaines attitudes, comme le contrôle méticuleux de son environnement immédiat, cela ne suffit pas. Elle pense qu’elle doit faire les efforts les plus intenses, voire les plus démesurés, pour éviter ce qu’elle voit comme l’inéluctable conséquence d’un échec: la destruction.

Parmi les autres indications menant à ce ‘miasme’ du cancer, il y a bien sûr une hérédité cancéreuse familiale, et souvent une histoire (également familiale) de diabète ou de tuberculose. Aussi une histoire personnelle de pneumonies, de fièvres glandulaires, d’infections récurrentes, ou d’insomnie chronique. Il y a aussi ces états contradictoires: on aime et on a peur de la même chose (de l’orage par exemple), ou, pendant l’enfance, un grand désir qui peut se transformer en aversion (de sel, d’oeufs, de lait, de fruits ou de gras). A noter également un fort désir sexuel (dés le plus jeune âge), une précocité excessive, et un teint brun avec des taches de couleur café au lait sur la peau…

Pour en savoir plus sur le sujet et connaitre les meilleures solutions homéopathiques pour corriger cette prédisposition, il faut se reporter au chapitre « Cancer » de mon livre numérique de 260 pages, Secrets du Traitement Homeopathique, livre que l’on peut télécharger sur le site http:// sereniteonline.com

http://www.articlonet.fr/maladies-articles/vaincre-la-predisposition-au-cancer-par-lhomeopathie-classique-4036642.html

Sur l’auteur:

. Adiel Caspi a 73 ans. Venant de Paris, il s’est installé en 1975 à Jérusalem pour y exercer l’homéopathie classique. Il a reçu en 1999 le titre de Docteur en Médecine Homéopathique HMD du British Institute of Homoeopathy. En 2006, il a publié à New Delhi (Inde) un manuel destiné aux débutants, « First Steps ih Homeopathy ». En Décembre 2010, Adiel Caspi publie sur l’internet un livre de 260 pages téléchargeable, « Secrets du Traitement Homéopathique »

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.