E.coli : la piste des graines d’Egypte

Au Caire, un marchand met en place son stand de graines, dont du fenugrec. Photo : Nasser

L’Union européenne a interdit ce mercredi l’importation de lots égyptiens. En France, de nouvelles personnes ont été atteintes par la bactérie

L’Agence européenne pour la sécurité des aliments (Efsa) a décidé d’interdire l’importation des graines germées en provenance d’Egypte après avoir établi un lien entre un lot de fenugrec en provenance de ce pays et les intoxications liée à la bactérie Ecoli.

Cette plante proche du trèfle, qui entre notamment dans la composition du “Viandox”, est très souvent utilisée dans l’alimentation car elle est riche en phosphore et en magnésium. Les graines germées de roquette et de soja égyptiennes sont également bannies du territoire européen jusqu’au 31 octobre prochain. “La Commission va suivre l’évolution de la situation et décidera si des mesures additionnelles s’imposent”, précisait John Dalli, le commissaire européen à la Santé.

L’intoxication due à la souche 0104 de l’E.Coli a causé la mort de 50 personnes en Allemagne et en Suède depuis le début de l’épidémie et plus de 4000 personnes sont tombées malade. Près de 1000 d’entres elles ont développé de graves complications rénales et neurologiques.

Les autorités sanitaires allemandes et européennes ont longtemps tâtonné avant de déterminer l’origine de l’infection, accusant un peu trop rapidement les concombres espagnols. Le Docteur Patricia Mariani-Kurkdjian, microbiologiste à l’hôpital Robert Debré explique “que la bactérie Ecoli entérohémorragique est en fait connue depuis 30 ans”. Concernant l’épidémie apparue mi-mai, il était très difficile de mettre les graines germées en évidence, “c’est la première fois qu’on trouve cette bactérie dans ce type d’aliment”, précise-t-elle.

Un dernier problème cependant, selon l’Efsa, le nombre de pays ayant reçu ces lots contaminés, d’un volume total de 15 tonnes, est “plus important que prévu”. L’Agence européenne demande aux Etats membres, de retirer du marché et détruire tout lot de graines en provenance d’un exportateur égyptien livré entre 2009 et 2011.

http://www.metrofrance.com/info/e-coli-la-piste-des-graines-d-egypte/pkgf!VnmwIHJkFpvZ2Z4xG2it5g/

Add a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *