Tout Est Dans L’oreille

Auteur: Hélène Delafaurie

Avez-vous remarqué qu’on s’occupe beaucoup de nos yeux et beaucoup moins de nos oreille ? Et pourtant le rôle de l’oreille est primordial puisque toute la matière est vibrations. Les vibrations sonores que nous pouvons consciemment entendre, sont simplement celles d’une fréquence particulière – ou vitesse de propagation – qui entre en résonance avec notre oreille. Le Dr. Tomatis nous a fait prendre conscience que l’oreille n’est pas simplement un collecteur d’informations extérieures. Elle est une partie intrinsèque et essentielle du développement et du bon fonctionnement du cerveau et du système nerveux. En tant qu’organe primordial des sens, l’oreille est orchestrée et contrôlée par le système nerveux central. L’oreille est à la fois un organe et fait partie du système nerveux central.

En tant que telle, elle a un remarquable degré d’implication avec les nerfs crâniens: les nerfs qui sortent directement de la boîte crânienne par des ouvertures distinctes. En fait, l’oreille a été appelée «la Rome du corps” parce que la quasi-totalité des douze paires de nerfs crâniens – les numéros 2 à 11 – sont plus ou moins connectés à l’oreille. Les paires des 5ème et 8ème nerfs crâniens communiquent avec pavillon de l’oreille et donc le cerveau peut alerter tous les muscles intrinsèques à l’oreille qu’un son va arriver. Le tympan est relié à un extraordinaire réseau d’information afin qu’il n’ait en aucun cas à juger le visiteur sur sa bonne mine.

Il y a d’abord le nerf vague, (la 10e paire crânienne, nommée « vague » comme vagabond). C’est un moyen très important de communication entre les différentes parties de l’organisme. La petite branche du nerf vague qui passe à travers le tympan pourrait sembler accessoire, si ce n’est que cela signifie que l’oreille est partie prenante dans les nombreux rôles du nerf vague. Dans la gorge, il communique avec le 9ème nerf crânien, le nerf glosso-pharyngien, et partage la responsabilité du mécanisme de la parole (mouvement de la langue et la gorge.) Le tympan est donc relié au système qui permet la communication.

Ensuite le nerf vague se met en contacts avec le nerf spinal accessoire (ou 11ème nerf crânien) qui permet le transfert des messages à la colonne vertébrale et aux muscles posturaux. Le tympan a ainsi connaissance de l’apparence et de l’image du corps à l’extérieur.

Puis le nerf vague suit son cours vers le bas pour innerver les bronches et le cœur (il les approvisionne en nerfs), donc la respiration et des besoins vitaux du système sont à une portée de voix de ce brave homme à la réception – le tympan! Enfin, après avoir rejoint le nerf vague opposé, il plonge à travers le diaphragme et se connecte à la totalité des viscères – la muqueuse du tractus intestinal de l’œsophage à l’anus. Il a également échangé des informations au passage avec trois des nerfs sacrés à la base même de la colonne vertébrale.

Cela signifie qu’il y a très peu de besoins de l’organisme (respiration, digestion, la posture, du rythme cardiaque) dont le tympan de l’oreille n’est pas informé. Sa décision quant à savoir s’il convient d’admettre le son ou non, comme vous pouvez le voir, n’est pas faite sans consultation approfondie.

Les sons vont donc obliger le tympan à bouger, se tendre plus ou moins et dans ce mouvement infinitésimal, le tympan va masser le nerf vague, et par là même avoir un impact sur tout votre métabolisme. Si votre massage est trop violent, vous en sortirez meurtri. Si au contraire le massage est doux et harmonieux, vous vous sentirez bien, non seulement dans vos oreilles mais dans tout votre corps.

C’est le but des programmes d’écoute de la Thérapie par le Son. C’est pourquoi aussi les effets secondaires de cette écoute peuvent être multiples : baisse du cholestérol, amélioration du diabète, redressement de la posture, normalisation du rythme cardiaque, … Tout ça parce que des sons appropriés auront massés votre nerf vague dans le sens du poil ! Et quoi de plus agréable que d’améliorer sa santé en écoutant de la musique où vous voulez et quand vous voulez !

http://www.articlonet.fr/mdecines-alternatives-articles/tout-est-dans-loreille-4282613.html

Sur l’auteur:

Hélène Delafaurie est professeur d’université au Japon. Passionnée de médecine naturelle ou alternative elle teste sur elle toutes les méthodes dont elle parle. Elle est un terrain de choix car, suite à un accident de voiture, elle a passé 3 ans en hôpital et en rééducation pour soigner ses 23 fractures. www.therapie-par-le-son.com

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *